Innovons français au service de la planète

par Jérôme Faul

La décroissance est le meilleur moyen de sauver la planète selon certains écologistes. Jérôme Faul affirme que par l’innovation, les Français peuvent avoir une contribution plus significative que la décroissance sur l’avenir de la planète.

La référence américaine de la Tech, le Nasdaq, vient de signer un nouveau record historique. Les esprits chagrins s’en alarment alors que la crise sanitaire mondiale risque de précipiter bon nombre d’économies dans des abîmes. Doit-on y voir une simple folie des marchés financiers ou plutôt la conviction que le « Monde de demain » devra son salut à l’innovation et à la Tech et non à la décroissance ?

Nous sommes 70 millions de Français dans un monde où la population augmente de 90 millions par an. Même à disparaître complètement, nous n’aurions donc aucun impact ! Ce n’est pas la décroissance qui a permis à des milliers de Français de continuer à travailler à distance pendant le confinement, de consulter des médecins par visioconférence ou encore de régler leurs courses sans manipulation d’espèces.

Ce sont les fruits de notre capacité à innover : dans les télécoms, avec des cartes à puces sans contact, et des outils informatiques de plus en plus performants.

Même s’il faut que chacun de nous soit plus attentif à préserver notre environnement et ses ressources rares que nous ne l’avons été dans le passé, nous, Français, pouvons avoir une contribution autrement plus significative sur l’avenir de la planète. Soyons ambitieux. Ne prévoyons pas le futur, construisons-le.

découvrez l'histoire d'Innovacom depuis 1988

OK

Ce site utilise des cookies pour établir des statistiques sur ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique en matière de cookies. En savoir plus