INNOVACOM entre au capital d’UPCITI, leader des capteurs au service d’une Smart City respectueuse de la vie privée

4 mai 2021

communiqués de presse

Paris, le 3 mai 2021 – INNOVACOM, pionnier du capital-innovation en France, entre au capital d’UPCITI à travers son fonds technocom3. La jeune entreprise fournit des données précises, localisées et en temps réel, pour les Smart Cities et leurs opérateurs de services.

Spécialiste de l’accompagnement des start-ups early-stage et des innovations de rupture à forte dimension technologique, INNOVACOM annonce être entré au capital de la société UPCITI, aux côtés de NCI Waterstart et Demeter. INNOVACOM intervient, à travers le fonds de capital-amorçage technocom3, en tant que chef de file de ce tour de financement de 3,8 millions d’euros.

Fondée en 2018, avec aujourd’hui 20 collaborateurs, UPCITI opère le plus grand réseau de systèmes d’analyse d’images embarqués au monde. Conçue pour alimenter les services urbains de gestion des flux de biens et de personnes à partir de données prétraitées, la solution développée par UPCITI garantit le respect de la vie privée des usagers de l’espace public : grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle embarqués, ses capteurs permettent le traitement in situ des images, qui ne sont donc ni stockées, ni transmises.

En moins de trois ans, la jeune pousse a développé pas moins de 13 cas d’usage destinés à rendre les villes plus intelligentes et agréables à vivre pour tous au quotidien, tels que le contrôle du trafic et du stationnement, le comptage de piétons et des véhicules, ou encore le pilotage des feux de circulation pour donner la priorité aux véhicules d’urgence. UPCITI a noué des partenariats avec les principaux opérateurs de services dans la ville (Engie, Bouygues, Vinci, EDF, Eiffage) et des collectivités en France et en Europe à la recherche de solutions intelligentes (Marseille, Luxembourg, Monaco).

Avec le soutien d’INNOVACOM, UPCITI va accélérer le passage à échelle de son modèle de vente de données : d’une solution de vente de gré à gré, à une plateforme d’API permettant aux opérateurs de service d’intégrer directement les flux de données à leurs opérations (mobilité urbaine, éclairage, etc.). Concrètement, les logiciels calculant les tournées de ramassage seront enrichis des positions réelles d’encombrants visualisés ; les opérateurs de nouvelles mobilités électriques seront immédiatement alertés en cas de stationnement gênant ; les logiciels de calcul de temps de trajets prendront en compte des données objectives et en temps réel. La mutualisation des capteurs à différents usages permettra également à de nouveaux services d’émerger du fait de la disponibilité de ces données à coût marginal, plutôt qu’à travers un réseau de capteurs spécifiques.

« La multiplication des capteurs urbains et la protection des données personnelles deviennent deux enjeux majeurs de la ville intelligente. UPCITI a su anticiper très tôt ces tendances et y apporter une solution parfaitement adaptée et désormais éprouvée par la réalité du terrain. L’investissement d’INNOVACOM vise à accélérer le développement des outils numériques de commercialisation des données et de gestion des capteurs. Nous sommes convaincus qu’UPCITI sera alors en bonne position pour occuper une place centrale dans les smart cities technologiques et responsables » précise Benjamin Wainstain, Partner d’INNOVACOM.

« Nous nous réjouissons de l’entrée au capital d’INNOVACOM dont le réseau de partenaires industriels et l’expérience dans l’accompagnement des start-ups en font un allié précieux pour accélérer le développement de notre modèle et la croissance de la société » explique Jean-Baptiste Poljak, Fondateur et CEO d’UPCITI.

à propos de Upciti

Fondée en 2018, avec aujourd’hui 20 collaborateurs, UPCITI opère le plus grand réseau de systèmes d’analyse d’images embarqués au monde. Conçue pour alimenter les services urbains de gestion des flux de biens et de personnes à partir de données prétraitées, la solution développée par UPCITI garantit le respect de la vie privée des usagers de l’espace public : grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle embarqués, ses capteurs permettent le traitement in situ des images, qui ne sont donc ni stockées, ni transmises.

mots clés

OK

Ce site utilise des cookies pour établir des statistiques sur ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique en matière de cookies. En savoir plus