La start-up d’optique française CAILabs réalise une levée de fonds d’un montant de 5 millions d’euros
menée par Safran Corporate Ventures, avec la participation d’Innovacom et Starquest Capital, ses
investisseurs historiques. CAILabs projette, avec cette levée de fonds, de renforcer son
développement industriel et commercial.
Une start-up technologique en croissance accélérée
Après une croissance de +160% en 2016, 2017 est une nouvelle année très riche pour CAILabs, tant dans les
télécommunications, avec une forte accélération de ses déploiements en réseaux locaux, que pour ses
partenariats industriels hors télécom.
CAILabs recrutera 11 salariés d’ici la fin de l’année 2017 pour faire face à cette croissance.
En effet, “cette levée (…) va permettre à la société de se doter de moyens, en particulier humains, pour passer
d’une phase d’amorçage à une phase de déploiement. Mais au-delà de cela, elle témoigne de la capacité de
la technologie CAILabs à s’imposer à terme dans des domaines variés au-delà des télécoms.”, indique Jérôme
Lecoeur, Associé Innovacom Gestion.
CAILabs multiplie par 400 le débit des fibres optiques déployées dans les réseaux locaux
Créée en 2013, CAILabs s’est démarquée dans le monde des télécoms en développant une technologie qui
gère la forme de la lumière dans une fibre optique, pour augmenter ses performances. CAILabs propose une
vitesse de circulation des données jusqu’à 400 fois plus rapide sur les fibres existantes.
Cette technologie, déjà reconnue par les grands acteurs des télécommunications comme Huawei, IBM, Nokia
ou KDDI, est installée dans les réseaux locaux des usines, entreprises, campus universitaires, hôpitaux et
même… des stations de ski !
“Cette levée nous donne les ressources nécessaires pour accélérer dans les réseaux locaux, tant en France
qu’à l’international”, précise Jean-François Morizur, PDG et co-fondateur de CAILabs.
Partenariats à haute valeur ajoutée avec des industriels de référence
Au-delà des télécommunications, CAILabs concrétise en 2017 des partenariats d’intégration avec des acteurs
industriels de référence en lithographie (fabrication de puces électroniques), fabrication additive et soudure
laser.
“Ces partenariats permettent de maximiser l’impact de la technologie innovante de CAILabs. En 2017, nous
voyons les fruits du partenariat précurseur engagé dès 2015 avec Safran Electrical & Power sur une nouvelle
architecture de câblage aéronautique”, explique Jean-François Morizur, PDG et co-fondateur de CAILabs.
“CAILabs peut tabler sur une très forte croissance d’ici 2020 du fait de la profondeur de sa technologie validée
au travers de plusieurs preuves de concept dans différents secteurs. Au-delà de la priorité que représentent
pour l’entreprise les télécoms terrestres, il y a pour CAILabs des opportunités très fortes autour de certains
grands métiers de Safran, notamment dans le câblage aéronautique ou autour de l’utilisation de lasers
industriels. La prise de participation de Safran Ventures va permettre d’accélérer dans ces domaines.”,
poursuit Eric Dalbiès, Directeur de la Stratégie et du M&A de Safran, et président de Safran Corporate
Ventures.
“L’équipe Starquest est très heureuse d’accompagner à nouveau la croissance de CAILabs et d’accueillir un
nouvel actionnaire industriel qui saura c’est certain accélérer le développement de l’entreprise dans le secteur
stratégique de l’aéronautique. Transformer rapidement CAILabs en ETI mondiale est maintenant une priorité
partagée.”, conclut Arnaud Delattre, Associé Starquest Capital.
La banque d’affaires Drake Star Partners (Francis Lorentz, Sandrine Vergnory-Mion, Albert-Louis Bilger) et
les cabinets d’avocat Joffe & Associés (Thomas Saltiel, Camille Malbezin), Brunswick (Philippe B

« Ce partenariat avec Turenne Capital nous permet de créer un groupe fort et ambitieux au service des investisseurs qui souhaitent porter leurs capitaux dans l’économie réelle au service des entrepreneurs les plus innovants. »
Jérôme Faul

A propos d’Innovacom
Pionnier du capital innovation en Europe, Innovacom a investi près d’un milliard d’Euros depuis 1988 et accompagné plusieurs centaines de start-up du numérique. Reconnue comme un spécialiste des projets à forts contenus technologiques, Innovacom a participé à plusieurs dizaines d’introductions en bourse, environ 150 cessions industrielles et détient quelques-uns des succès les plus emblématiques de l’innovation française (Business Objects, Gemplus, LastMinute.com, Inventel, Soitec, Aufeminin.com). Ses succès les plus récents touchent à des secteurs variés comme le jeu vidéo (Owlient), les services mobiles (Digitick), l’imagerie médicale (Olea Medical), l’ad-tech (Videoplazza) ou dernièrement les composants pour smartphones avec la licorne Heptagon.
A travers des fonds d’amorçage et d’innovation, la société gère aujourd’hui un portefeuille d’investissements comprenant des sociétés prometteuses comme 21Net, AirLynx, Aryballe Technologies, CAILabs, Cozy Cloud, Exagan, Feeligreen, Intersec, MicroEJ, I-Ten, Matrixx, et Robart. http://www.innovacom.com

A propos de CAILabs
Créée en juin 2013, spin-off du Laboratoire Kastler Brossel, la société CAILabs a développé une technologie innovante de
traitement des faisceaux lumineux. La start-up a levé 8,6 millions d’euros (2,6 millions d’euros obtenus lors d’un premier
tour de table en novembre 2013, suivi d’un second tour de 1 million d’euros intervenu en juillet 2016) auprès, entre autres,
des fonds d’amorçage Innovacom, Kima Venture, et Starquest Capital et plus récemment de Safran Corporate Ventures.
Depuis 2014, elle commercialise des produits innovants qui permettent d’augmenter le débit des fibres optiques. En 2015,
l’opérateur japonais KDDI établit le record du monde de débit sur fibre optique à l’aide de composants CAILabs, et en
2016 la solution AROONA pour les fibres optiques LAN obtient de nombreux prix d’innovation dont le prix Digital-In-Pulse
de Huawei.